Peña baiona : la musique vient de loin

Supporter aviron bayonnais - Peña baiona - musique basqueLes musiques vous réservent parfois de drôles de surprises. Qui aurait pu dire que la Peña Baiona, une chanson germanophone à l’origine, allaient devenir l’hymne d’une équipe de rugby, l’Aviron Bayonnais et un classique pour les bandas ? Personne. Car avant de s’installer dans le sud-ouest, elle aura voyagé dans toute la péninsule ibérique.

Elle a été écrite en 1974, sous le titre de Griechischer Wein (le vin grec) par le chanteur Udo Jürgens et Michael Kunze. Elle parle de la nostalgie de travailleurs immigrés grecs alors qu’après une journée de travail, ils boivent un verre de vin grec. Le succès est au rendez-vous. En 1976, José Velez en fait une reprise en espagnol sous le titre de Vino Griego et en 1977 Paulo Alexandre sort une version portugaise (Verde Vinho – vin vert). Ces deux dernières adaptations connaissent aussi le succès avec une « exportation » de la version espagnole dans le sud-ouest de la France. C’est aux environs de 2002 que Dominique Harlax, ancien speaker du stade Jean Dauger en écrit les paroles de la version française et basque (?) pour le club de supporter de l’Aviron Bayonnais, la Peña Baiona.
Je vous propose d’écouter deux versions de la Peña Baiona : l’une classique (voix et banda) et l’autre plus moderne dans un style ska-rock du groupe Sustraia.
Et c’est ainsi qu’un schlager né sur les bords du Rhin finira par s’installer sur les rives de l’Adour pour devenir le symbole culturel de toute une région.
 
 

 

En savoir plus sur la Peña Baiona :

Site de l’Aviron Bayonnais
Paroles en Euskara
Paroles en français

Un Commentaire

  1. Retour PingFêtes de Bayonne - La Musique basque

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.