Negua joan da ta – Zea Mays

negua joan da ta - Zea Mays - Ainhoa MoiuaJ’avoue ! J’ai découvert le clip Negua Joan da ta du groupe Zea Mays par hasard alors que je surfais sur les titres du rock radical basque que youtube me proposait. Je dois vous avouer ma perplexité devant cette proposition car Ainhoa Moiua (photo) qui apparaît sur la vignette de la vidéo est loin de l’image attendue de quelqu’un se revendiquant du mouvement punk. Et pourtant la surprise fut agréable : une jolie mélodie portée par la voie claire de Aiora Rentería et soutenue par la guitare de Piti Imaz; une « drôle de dame » dansant d’une étrange façon jusqu’à ce que je comprenne qu’elle signait la musique.
Ainhoa Moiua est professeur à l’université Mondragon. Elle écoutait Negua joan da ta quand elle apprit que Zea Mays jouait le soir même à Tolosa à la salle Bonberenea. Elle grava un dvd où elle signait la chanson qu’elle remit le soir même au groupe. Trois jours plus tard, un appel téléphonique lui donnait carte blanche pour enregistrer la video. Vous pouvez en savoir plus en écoutant cette interview.
« Negua joan da ta » signifie « parce que l’hiver s’en est allé » mais aucun rapport avec les saisons. La chanson parle d’une personne qui continue de souffrir moralement malgré une amélioration de sa situation : Une vie à reconstruire…
A ce jour, les differentes versions de la video, karaoke, sous titrage en espagnol ou en anglais approchent 1,5 millions de vues.

Ressources

Historia de la musica rock – Zea Mays
Biographie de Zea Mays.

2 Commentaires

  1. Magnifique..Surprenant..Les signes parlent presque plus que la musique.Coupez le son et regardez, avec un peu d’imagination vous « entendez » la guitare et vivez le rythme

  2. stephane Girouard

    Ca fait du bien de decouvrir une si belle chanson . ( qui se font rare) . Où puis-je trouvé la traduction en français? Si quelqu’un peut m’aider!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.