Les 7 provinces basques.

Les sept provinces basques

Longtemps, les baigneurs de la plage de la barre à Anglet, purent lire, passant près la patinoire cette énigmatique formule mathématique, inscrite sur toute la surface du toit : 4 + 3 = 1. Œuvre de quelques autonomistes acrobates et peu sensibles au vertige, cette inscription défiant les lois des mathématiques et de la République restera là plusieurs années, jusqu’à la réfection du toit. Les bascophiles connaissent ce slogan indépendantiste, revendication d’un Pays Basque uni libre et indépendant. Pour les autres, peut-être, quelques explications sont nécessaires. Le quatre et le trois représentent les provinces basques, quatre hegoalde (au sud, en Espagne) – Navarre, Alava, Guipuscoa, Biscaye – et trois Iparalde (au nord, en France) – Labourd, Basse-Navarre et Soule, ces sept provinces ne devant former qu’un état.

Iparalde – Le Pays Basque nord

Lapurdi (Labourd):

Mer et moyenne montagne, voici comment nous pourrions définir le Labourd. La mer, c’est l’Océan Atlantique, avec ses vagues se jouant de l’habilité des surfers et ses tempêtes, terrifiantes, destructrices, rappelant à l’Homme qu’il est le maître. La montagne, ce sont les Pyrénées prenant leur élan pour atteindre le ciel mais beaucoup plus loin, en Espagne, au Pic d’Aneto. Un premier essai, Larrun (La Rhune – 905m) veille sur la province; là-haut, le temps d’une visite, vous êtes Jaun Zuria, le seigneur des Basques.

Quatre fleuves et rivières, irriguent plaines et vallées. Aturri (l’Adour), prend sa source dans le massif du Pic du Midi de Bigorre, traversent paresseusement les Landes et termine son voyage dans l’Atlantique. Errobi (la Nive), née au pied du Mendi Zar (Pays Basque sud), torrent intrépide, s’assagit en approchant de Bayonne où elle s’unit à l’Adour afin d’ affronter l’Océan. Urdazuri (la Nivelle), union de plusieurs ruisseaux des alentours d’Urdazubi en Navarre finit sa cours à Saint-Jean-de-Luz. Bidasoa (la Bidassoa), fleuve côtier torrentiel arrose l’île des Faisans, témoin, depuis Louis XIII, des accords entre La France et l’Espagne.

Nafarroa Beherea (Basse-Navarre)

Verte, toute l’année, ses pentes se couvrent de feu lorsque fougères, châtaigniers et hêtres se parent de feux pour saluer l’automne. Les vallons du nord de la province prennent de la hauteur et les vallées se font plus étroites en approchant la frontière sud. Ici, commence la station de ski d’Iraty qui se prolonge en Soule. Ici, la vigne saigne pour offrir un vin rouge charpenté à l’image du peuple basque, l’Irouléguy.

Xiberoa – Züberoa ( Soule)

Longtemps enclavé, la Soule, pays de montagne, est une province qui a su garder ses traditions, laissant de côté l’imaginaire du folklore, pour les ancrer dans la réalité du quotidien. Mauléon est la gardienne de ses vallées et de ces gorges (Kakuetta, Holzarte)

Hegoalde – Le Pays Basque Sud

Photo :
Theklan [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons-

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.