EZH 2016 – Euskal Herria zuzenean 2016

Logo Ezh 2016 - Ezh 2016 restera à la hauteur de ses ambitions pour cette édition. Ce sera un festival mettant en avant la fine fleur de la culture et de la musique basque, tout en restant ouvert sur le monde. C’est aussi un des rares festivals ou le public est appelé à faire partie du spectacle avec des mutxikos le matin et des débats, des conférences, des ateliers tout le long de la journée.

La programmation musicale

La richesse de la programmation est tel que je vous invite à la parcourir sur le site d’Ezh 2016. Mais voici une sélection des groupes programmés.

Vendredi

Crystal fighters : Ce groupe originaire de Brooklyn et Londres a créé son dernier album entre Pays basque, Los Angeles et Londres. Ce sera la première date de leur tournée en France , la suivante étant le Trabendo à Paris. Le groupe est réputé pour son jeu scénique explosif.

2Zio : Pour moi, c’est la révélation de l’année dans le hip-hop basque avec une production soignée, des paroles décapantes et revendicatives rappelant le rock radical des années 80.

Bilaka : Comment résumer le travail de Bilaka, un collectif de danseurs et musiciens d’Iparralde ? Danses, musiques, modernité et tradition.

Samedi

Fermin Muguruza & News Orleans Basque Orkestra : un habitué de la scène de Ezh. Cette année, il nous vient avec un projet né de sa visite aux musiciens de la Nouvelle-Orléans 10 ans après l’ouragan Katarina. De ce voyage, naîtra un documentaire « Nola ? » paru en 2015 et un album de dix musiques enregistrées en Louisiane. Fermin Muguruza et musique de la Nouvelle-Orléans : un cocktail qui devrait se révéler explosif sur scène.

Willis Drummond : la dernière apparition de Willis Drummond en public date de mai 2015 pour Herri Urrats. Les voici donc de retour, sans Rapha absorbé par d’autres projets artistiques. Leur prestation pour Ezh 2016 sera la première depuis un an. Attendez vous à un concert d’anthologie.

Nina Coyote et Chico Tornado : Voilà un duo décapant. Si vous ne connaissait pas leur univers, attendez-vous à ce que Ursula Strong (batterie) et Koldo Soret (guitare et voix) vous fassent décoller pour des étoiles lointaines.

Dimanche

Gozategi : Des chansons légères entre ska reggae et beguine. Le groupe saura vous faire passer une après-midi agréable.

Eskean Kristö : Fortement inspiré par le rock des années 1970, leur musique n’a rien à envier aux groupes mythiques de l’époque. Mais au-delà de la nostalgie le groupe a su renouveler le genre.

Mac Onak : . Les Pogues ont semé des graines au Pays basque et il en est sorti Mac onak. En quelque mois le groupe est devenu une référence, en Euskal Herria, de la musique celtique.

Laisser un commentaire