Euskal Rock’n Roll – Niko Etxart

Niko Etxart - Euskal Rock'n rollJusqu’à la fin des années 70, il a été difficile, sinon impossible, à la musique basque de sortir de ces frontières. Pour les deux pays tutélaires, la France et l’Espagne, elle restait dans le domaine du folklore, Alboka,txistu, accordéon et tambourin accompagnant les danseurs ou du chanteur à voix comme Luis Mariano. Malgré les efforts du groupe d’artiste « Ez dok amairu »,en Hegoalde pour la vivifier la musique basque, restait cantonner dans ce carcan. Il faudra une nouvelle génération de musiciens, élevés, dès le biberon, au rock pour avoir la démonstration que l’euskara s’adaptait très bien à la musique anglo-saxonne et que les musiciens locaux savaient jouer autre chose que la musique de leur ancêtre.
Niko Etxart est considéré comme le précurseur de cette nouvelle vague. Né à Altzürükü (fr : Aussurucq – Soule), il passe son enfance à Paris avant de revenir au pays de son grand-père en 1974 avec dans l’idée de jouer du Rock’nroll et de chanter en euskara. En 1976, il fonde Minxoriak orchestre qui ne l’empêchera pas de continuer une carrière solo. C’est en 1979 que sortira Euskal rock’n roll sous la forme d’un 45 tours. La chanson, courte (moins de 3 minutes), est structurée comme un morceau de rock’n’roll de facture classique, avec guitare rolling-stonienne. Elle sera classée 17ème dans le top espagnol, « los 40 principales ».

Ressources

Badok.info-Niko Etxart (eu)
Wikipedia-Niko Etxart (en)

Photo :

Javierito Pito -23 avril 2014 – Niko Etxart licence Creative Commons Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 2.0 générique

Un Commentaire

  1. Retour PingFrance Inter à Biarritz - Une image coloniale du Pays Basque - La Musique basque

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.